ABR Célébration de la Journée mondiale de la radio édition 2019

L’Association burundaise des radiodiffuseurs (ABR) a procédé à la célébration de la journée mondiale de la radio, le 13 février 2019 à Bujumbura. La journée a été célébrée sous le thème « Le rôle de la radio dans la promotion du dialogue, de la tolérance et de la paix ».

Au cours de cette célébration, différents responsables des médias et des journalistes avaient répondu présents. Dans son discours de circonstance, le ministre de la Communication et des médias Frédéric Nahimana a indiqué que la journée coïncide avec la naissance de nouvelles radios. Il a invité leurs responsables à assurer des formations à l’intention du personnel jeune et inexpérimenté.Le développement de la radio au Burundi est une réalité. Malgré quelques problèmes qui se trouvent dans le secteur médiatique burundais, M.Nahimana a signifié qu’il y a plus de 20 stations radios qui fonctionnent sur le territoire burundais. Il a promis que le gouvernement burundais continue et continuera à soutenir le développement de la radiodiffusion.Selon le ministre Nahimana, le rôle de la radio n’est pas seulement politique. La radio peut aussi aborder des questions du jour comme celles en rapport avec les changements climatiques et le chômage des jeunes pour la promotion de l’entrepreneuriat. Dans son mot d’accueil, le président de l’ABR Onésime Harubuntu a indiqué que la radio est un moyen de communication à faible coût adapté pour toucher  les communautés isolées et les personnes vulnérables. Elle joue un rôle majeur notamment en temps de conflits en favorisant le dialogue entre les parties prenantes et servant de support pour les initiatives de paix. La radio reste le moyen  le plus dynamique, le plus réactif et le plus attractif qui existe, a dit M.Harubuntu.Joséphine Ntahobari a, au nom du  représentant de l’Unesco au Burundi, indiqué que la communication sur les ondes peut être un remède à la négativité qui semble parfois prévaloir sur la toile. Il sied de noter que la célébration de cette journée a été possible grâce à la contribution de l’ambassade de la France au Burundi, à la Brarudi et à la Maison de la presse.

-3.3672658328953, 29.357427121621