Radiodiffuseurs : 15 idées pour célébrer la Journée mondiale de la radio 2015

La Journée Mondiale de la Radio (JMR) aura lieu le 13 février 2015. Cet événement planétaire célèbre la radio en tant que média. « Jeunesse et Radio » constitue le thème de cette année et fournit une excellente occasion d’organiser des événements et des activités centrés sur la jeunesse. Voici quelques recommandations pour vous accompagner dans cette dynamique, à la fois au jour de l’événement et au cours des mois qui le précèdent.

LE JOUR DE L’EVENEMENT

1   Produisez un programme radio « par et pour les jeunes »

Le principal objectif de la JMR 2015 est de favoriser l’inclusion des jeunes à la radio, non seulement comme auditeurs mais aussi comme producteurs de contenus. Le meilleur moyen d’y contribuer est d’inviter de jeunes producteurs à créer leur propre émission dédiée à la jeunesse. Par des jeunes et pour les jeunes.

Vous pouvez prévoir un événement de type « La jeunesse prend le contrôle de la radio », en proposant tout au long de la Journée des contenus que les jeunes peuvent discuter et produire.

En savoir plus sur les émissions produites par des jeunes

2   Raccordez-vous à la diffusion en continu de programmes radio sur vingt-quatre heures

L’UNESCO, en partenariat avec l’Union internationale des télécommunications (UIT) et l’Union européenne de radiodiffusion (EBU), participera à une programmation en continu de vingt-quatre heures incluant des contributions d’organisations de radiodiffuseurs à travers le monde. Consultez notre site Internet plus près de l’événement pour vérifier comment vous raccorder à cette diffusion.

3   Organisez une journée porte ouverte confiée à des jeunes

Une journée porte ouverte est un bon moyen d’associer le public à vos activités. Cette journée serait confiée à la responsabilité de jeunes producteurs et reporters, non seulement pour donner à voir au public l’activité en interne d’une radio, mais aussi pour valoriser l’implication déterminante des jeunes dans le secteur radiophonique.

4   Organisez une diffusion ou un événement en extérieur

Les diffusions en extérieur ou dans un lieu public favorisent la participation des jeunes et placent votre organisation au coeur des activités de la communauté. Là encore, cet événement devrait être confié à des jeunes producteurs et reporters, de la programmation de l’événement à l’établissement de l’agenda des productions. Les jeunes prouveront leurs capacités et inspireront d’autres jeunes dans cette voie.

En savoir plus sur la diffusion en extérieur

5   Créez des ateliers de formation par et pour les jeunes

Faites en sorte que les jeunes représentés dans votre structure conduisent ces ateliers afin que leur public se sente impliqué et inspiré.

En savoir plus sur la formation en journalisme menée en Afrique

6   Encouragez la participation des jeunes auditeurs via les réseaux sociaux et des forums téléphoniques

Quel que soit l’événement ou le plan de communication que vous comptez mettre en place, il devrait toujours inclure une participation directe des jeunes. L’usage des réseaux sociaux et des appels d’auditeurs constituent de bons moyens pour la susciter. Les jeunes sont familiers de ces supports de discussion.

7   Menez des entretiens avec de jeunes leaders d’opinion

Une bonne façon de s’assurer que les jeunes sont impliqués dans le débat du 13 février 2015 consiste à mener des entretiens avec de jeunes personnalités influentes de votre région ou secteur, qu’ils s’agissent de célébrités, de professionnels des médias, de leaders communautaires ou de décideurs. Interrogez-les sur les questions importantes qui les concernent et diffusez ces entretiens parmi vos activités dans le cadre de la JMR 2015.

AVANT L’EVENEMENT

8   Partagez et diffusez les contenus de l’UNESCO

Les contenus produits par l’UNESCO sont libres de droit – aux formats audio, vidéo et écrit – et vous pourrez vous en servir à l’antenne, sur votre site Internet ou sur vos réseaux sociaux. Ces contenus comprendront des entretiens, des séquences radiophoniques, des articles, des infographies et des clips sonores, postés sur notre site ou notre compte SoundCloud pour la Journée Mondiale de la Radio. Nous proposerons également des bannières promotionnelles que vous pourrez utiliser afin d’exprimer votre appui à la Journée.

9   Démarrez une conversation sur les réseaux sociaux

Comme expliqué plus haut, les réseaux sociaux fournissent un excellent moyen d’échanger avec les jeunes auditeurs et d’obtenir leur retour sur des questions importantes pour eux. N’attendez pas le moment de votre programmation pour la JMR. Démarrez une discussion en ligne dès maintenant.

Marquez les contenus des réseaux sociaux au moyen du hashtag #worldradioday pour soutenir une conversation globale et suivez-nous sur Facebook et Twitter pour vous tenir au courant des dernières nouvelles.

UNESCO sur FacebookUNESCO sur Twitter

10   Démarrez un programme de mentorat pour les jeunes « spécial JMR »

Identifiez de jeunes professionnels de la radio et des étudiants en journalisme de votre région et offrez-leur de la formation et du conseil pour s’orienter dans le domaine radiophonique. Les retours que vous obtiendrez en y intégrant des jeunes susciteront une expérience mutuelle enrichissante. Ces mêmes jeunes peuvent devenir vos « ambassadeurs de la jeunesse » pour la Journée Mondiale de la Radio 2015, produisant des contenus pour cette journée et relatant leur expérience.

En savoir plus sur les programmes de mentorat

11   Organisez un concours du jeune auditeur

Qu’il appelle des reportages, des récits, des articles ou des vidéos, un concours de ce type mobilise les jeunes gens, leur donne le sentiment d’être impliqués et vous offre une large gamme de contenus créatifs susceptibles d’être utilisés à l’approche de la JMR.

12   Invitez d’autres médias à couvrir vos activités

Une fois planifiées vos activités pour la JMR, sollicitez des médias, des ONG et d’autres organisations de votre secteur pour les couvrir et les relayer. Ils vous aideront à donner à vos événements de la visibilité, et peuvent y contribuer par leurs apports et leurs idées.

En savoir plus pour partager votre événement

13   Stimulez le débat dans le cadre professionnel

Organisez une séance de brainstorming pour discuter du niveau d’inclusion des jeunes au sein de votre organisation, de la description qui est faite d’eux dans les informations les concernant, et de ce qui pourrait être entrepris pour les intégrer à toutes les sphères d’activités de votre structure. Cf. thèmes de discussion ci-dessous.

14   Rejoignez la discussion avec d’autres professionnels sur la page LinkedIn de l’UNESCO

Entrez dans notre page LinkedIn et souscrivez pour recevoir des nouvelles. Nous publierons des discussions et solliciterons les contributions de professionnels des médias et de décideurs du monde entier.

L’UNESCO sur LinkedIn (en anglais)

15   Engagez un vaste partenariat

Estimez les organisations de votre secteurs qui pourraient participer à la JMR, qu’il s’agisse de stations de radio ou autres médias, d’écoles, de bibliothèques, d’associations locales ou d’ONG. Mettez-vous en relation avec la commission nationale pour l’UNESCO de votre pays – chaque Etat en compte une – pour vous aider à produire des contenus pertinents et à vous relier à d’autres activités et événements organisés dans votre pays.

Chercher les coordonnes de votre commission nationale de l’UNESCO

THEMES DE DISCUSSION

Au lieu d’imposer vous-mêmes le débat, engagez la discussion avec les jeunes sur des questions qui les concernent. Voici quelques idées de thèmes liés à la jeunesse et la radio que vous pourriez souhaiter discuter:

  – L’avenir de la radio, les défis et opportunités générés par les nouvelles technologies, compte tenu de leur usage immédiat par les jeunes.

  – Le développement de la participation des jeunes dans le secteur radiophonique:
    – Radio pour les jeunes : programmes centrés sur la jeunesse
    – Radio avec les jeunes : programmes associant les jeunes à la production
    – Radio par les jeunes : programmes produits par et pour les jeunes

  – L’élimination des stéréotypes et préjugés affectant les jeunes dans le traitement de l’information qui les concerne

  – L’amélioration de la sécurité des jeunes journalistes, notamment les freelances et fixeurs en zones de conflit et de sinistre

  – L’impact des jeunes sur la radio associative (éducation, acculturation, couverture des conflits ignorés des principaux médias, situations d’urgence, crise humanitaires, etc.)

  – Le lien entre l’accès des jeunes à l’information à travers la radio et le développement durable des communautés. ■