Réglementation de l'industrie

Regulation

licencing1. Participation du public aux mécanismes d’octroi de licences 

Afin que la communauté des radios soit à l'écoute de ses auditeurs, les régulateurs et les organismes d'octroi de licences peuvent exiger la mise en place de mécanismes participatifs pour l'approbation des demandes de licence par les organisations médiatiques. Ils peuvent intégrer des critères spécifiques, y compris la présence d’une procédure pour le réglement de plaintes et une politique officielle de participation du public. L’UNESCO s'est entretenue avec l'Association australienne de radiodiffusion communautaire pour en savoir plus sur son fonctionnement avec l’agence nationale d’octroi de licences pour assurer la participation des auditeurs à la mise en place de politiques.

co regulation2. Co-régulation

Certains pays ont un organisme de co-régulation composé à la fois de représentants du gouvernement et des médias, et souvent de la société civile. Il supervise le règlement des plaintes et la bonne gouvernance des médias, et peut représenter « le meilleur des deux mondes ». L’UNESCO discute ici avec le Haut conseil des médias du Rwanda, où les représentants des médias sont élus par le ministre du gouvernement concerné. Ce conseil est responsable de la mise en place de la Constitution du pays dans un contexte médiatique, et assure un suivi des médias et des procédures de plaintes.

Govt regulation

3. Régulation gouvernementale

Les institutions gouvernementales sont cruciales pour encourager les médias à inclure les auditeurs dans les politiques et les opérations de programmation. Elles soutiennent la liberté d’expression et l’accès à l’information, et veillent à ce que les médias aient des politiques en place pour représenter toute la diversité de la société.